Election maire

 

Henri de Meyrignac, nouveau maire de Vaux-le-Pénil    

Il a succédé à Pierre Herrero lors du conseil municipal du 1er février.

 

 

 

Suite à la démission de Pierre Herrero de ses fonctions de maire courant janvier, le conseil municipal de Vaux-le-Pénil s’est réuni vendredi 1er février à la Maison des Associations afin d’élire le nouveau premier magistrat de notre commune. Présenté par le groupe majoritaire “Se rassembler pour Vaux-le-Pénil“ et seul candidat à la succession, Henri de Meyrignac, jusqu’alors adjoint au maire en charge de la culture, a obtenu la majorité absolue des suffrages de ses collègues et recueilli l’intégralité des 28 voix de la majorité municipale, les 5 élus d’opposition votant blanc. Après l’élection des adjoint(e)s aux maire - tous reconduits dans leurs fonctions et rejoints par Dominique Gastrein, qui remplace Henri de Meyrignac au poste d’adjoint à la culture - le nouveau maire a remercié ses colistiers pour leur confiance. Il a également tenu à saluer Pierre Herrero pour son soutien et les conseils avisés que ce dernier ne manquera pas de continuer de prodiguer à l’équipe municipale dont il reste membre.

 

Le maire et les adjoint(e)s

Henri de Meyrignac : maire, vice-président de la Communauté d’Agglomération Melun Val de Seine (CAMVS).

 

Anselme Malmassari : premier adjoint au maire en charge des finances et du personnel communal. Membre du bureau de la CAMVS.

 

Ginette Moreau : adjointe au maire en charge du logement, de l’état-civil et du foyer de jeunes travailleurs “La Passerelle“. Déléguée de la Ville à la CAMVS.

 

Alain Taffoureau : adjoint au maire en charge des travaux communaux, des bâtiments et de la circulation. Délégué de la Ville à la CAMVS.

 

Colette Llech : adjointe au maire en charge des solidarités, de l’accessibilité et des commémorations.

 

Dominique Gastrein : adjoint au maire en charge de la culture.

 

Fatima Aberkane-Joudani : adjointe au maire en charge du commerce, du développement économique communal et communautaire, des technologies de l’information et des dossiers stratégiques.

 

Françoise Weytens : adjointe au maire en charge de l’enfance, de la jeunesse et des affaires scolaires.

 

Jean-Louis Masson : adjoint au maire en charge des transports et des mobilités.

 

Jean-François Chalot : adjoint au maire en charge de la vie associative et de l’intergénération.

 

Henri de M pour interview

 

 

Reflets : Comment abordez-vous vos nouvelles fonctions ?

Henri de Meyrignac : La situation est un peu particulière dans la mesure où je succède à Pierre Herrero à un peu plus d’un an de la fin du mandat que nous ont confié les Pénivauxoises et les Pénivauxois en 2014. Nous allons donc avec les élus de la majorité terminer les projets qui ont été engagés et exécuter le budget 2019 qui sera adopté fin mars. Je mesure la responsabilité qui est la mienne aujourd’hui et je sais pouvoir compter sur l’ensemble de l’équipe municipale pour mener à bien cette tâche.

Reflets : Comment envisagez-vous l’avenir ?

Henri de Meyrignac : Nous allons collectivement réfléchir aux propositions que nous présenterons à nos concitoyens pour la période 2020-2026. Il me semble par exemple incontournable que nous réfléchissions à la manière la plus efficace de faire vivre la transition écologique dans une ville comme la nôtre, avec ses nombreux atouts mais également les contraintes financières auxquelles nous sommes confrontés comme de très nombreuses communes. Au regard des enjeux, et pour ne citer que quelques exemples, la transition écologique, qu’il s’agisse de la rénovation thermique de nos bâtiments, de l’utilisation d’énergies vertes et renouvelables, d’une réflexion sur la mobilité et le déplacement ou encore de la mise en place de circuits courts pour l’alimentation de nos restaurants scolaires doit être une priorité. Je suis persuadé que nos concitoyens sont prêts à s’engager en ce sens à nos côtés. Je souhaite également que nous puissions évaluer finement les besoins de la population en termes de services publics, car la société évolue rapidement, le numérique prend une place de plus en plus forte, mais l’humain, l’écoute, le dialogue doivent rester au cœur de notre démarche. Il est également indispensable que nous poursuivions la rénovation de notre patrimoine communal telle que l’a engagée Pierre Herrero. Ce patrimoine est le bien commun de tous les Pénivauxois. En la matière, beaucoup a été fait ces dernières années, mais beaucoup reste encore à faire. Enfin, il nous faut mener une réflexion sur la place de notre ville, de son identité et de son action dans la Communauté d’agglomération.

 

 Henri de Meyrignac : Bio express

Chirurgien-dentise à la retraite depuis 3 ans, Henri de Meyrignac est marié et père de deux enfants. Entré au conseil municipal de Vaux-le-Pénil en 2003, il a successivement été en charge des marchés publics, de l’urbanisme de 2008 à 2014 et de la culture en tant qu’adjoint au maire depuis 2014. Sculpteur travaillant le bronze et fondeur d’art au sein de sa propre société, Henri de Meyrignac pratique également l’aïkido depuis de nombreuses années.